Si je dépose cet article ce n'est pas pour faire du voyeurisme mais pour comprendre et faire connaitre un peu plus le Cambodge ainsi que son peuple qui fût plongé dans l'horreur d'un génocide perpétré par un certain SALOTH SAR plus connu sous le nom de POL POT ( abréviation de "Politique Potentielle " donné par les Chinois ) entre 1975 et 1979. Je ne suis pas là pour écrire l'histoire et vous ennuyer avec ça mais juste pour essayer de faire passer quelques émotions et ressentis dont je fût prise lors de la visite du musée de TUOL SLENG à PHNOM PENH (musée du génocide). Donc voici quelques photos d'une école qui un jour du 17 avril 1975 à basculée d'une cour animée par les jeux et les rires des enfants , à l'enfer d'une prison où était enfermés , torturés et tués : enfants , femmes , hommes et familles entières . Les bâtiments qui étaient d' anciennes salles de classe furent transformés par les Kmers rouge , les pupitres et les chaises d'enfants disparurent et laissèrent place à de grandes salles vide avec à leur centre la ferraille d'un lit avec un étrange instrument en fer posé dessus . J'apprends que cette barre et ces deux arceaux servaient à attacher les prisonniers au niveau des pieds. Dans une autre salle, il y a une batterie électrique et de nouveaux instruments de torture . Un peu plus loin, accroché au mur , ce grand tissu imprégné d'une grande tâche sombre bien reconnaissable. Sur un autre mur la photo d'un homme très maigre, les yeux hagards , le corps éventré ainsi que les restes d'un vieux tableau d'ardoise accroché , seul souvenir de ce que fût jadis ces murs .
Réglement mis en place par les Kmers Rouges
Histoire de rajouter un peu , les Kmers Rouges tenaient des registres méticuleux , chaque prisonnier qui arrivait était photographié parfois avant et après une séance de torture . Le musée y consacre plusieurs pièces avec des tableaux entièrement tapissés de photos en noir et blanc , presque tous exécutés par la suite , sur 20 000 prisonniers seulement 7 survécurent
La chaise où l'on photographiait les "opposants au régime"
Accueil suivantCambodge-musée du génocide-S21
articles retour carnet