suivantCarnet de route
infos pratiques visaMyanmar ( Birmanie ) Du 2 novembre au 30 novembre 2011 - Pays tellement complexe et difficile à décrire . - Pays sous une dictature militaire - Pays aux milliers de pagodes et de temples - Pays , royaume de Bouddha - Pays aux mille sourires La Birmanie qui a repris depuis 1989 le nom officiel du Myanmar , ouvre ses portes aux visiteurs qui partent à la découverte de paysage et d'un peuple accueillant mais encore sous controle du gouvernement . On m'avait mise en garde avant mon départ de la situation du pays , que le gouvernement contrôlait tout et se remplissait les poches au détriment du peuple , qu'il avait l'emprise des transports , ainsi que bon nombre de logements . Donc je vais essayer de voyager responsable en évitant au maximun de donner mon argent au gouvernement , je vais éviter tous les transports dont je sais qu'ils sont gouvernementaux c'est à dire : les trains , les avions ainsi que les bateaux , même si je sais que je peux trouver des bateaux privés mais ils restent beaucoup plus cher et c'est hors budjet . Je vais donc faire mon voyage en bus privé . Mais au fil du temps je me rend compte qu'il est bien difficile de voyager de la sorte et qu'au final même en faisant attention je donne de l'argent au gouvernement , certe très minime mais quand même. Déjà il y a une taxe pour tous les lieux dit "touristique" , j'en évite certains mais d'autres lieux sont malheureusement incontournables et je ne peux y passer à côté . Par contre j'arrive à contourner la taxe pour certains endroits. C'est à dire que je préfère donner mon argent aux gens du coin qui en on plus besoin plutôt qu'au gouvernement , je m'explique : Lorsque j'arrive sur un lieu où je sais que je dois payer une taxe je m'arrange avec quelqu'un du coin en lui disant que si il arrive à me faire rentrer sans que je paye la taxe je lui donne à lui la moitié voir le montant total de la taxe (tout dépend du montant de la taxe) et ça marche très bien , j'évite ainsi presque toutes les taxes du gouvernement . Je ne paye que la taxe à Bagan (presque impossible à éviter , arrivé à Bagan les bus s'arrêtent devant le bureau des taxes et fond descendre les touristes afin qu'ils payent la taxe de 10$ imposé par le gouvernement) ainsi que la taxe à la Shwedagon pagoda de Yangoon . Les habitants commencent à se libérer petit à petit , depuis 1 an la situation commence à changer , le gouvernement lache tout doucement du "mou" et le peuple aborde les touristes plus facilement et parle plus librement de la situation politique du pays . Et ils le fond avec enthousiasme , sourire aux lèvres et fierté même s'ils voudraient que les choses changent plus vite mais ils ont espoir et ils le disent . Chose qui était impossible à faire il y a à peine 1 an en arrière où ils avaient peur des sanctions. Certe ça reste encore controlé , il ne faut pas se leurrer , par exemple ils n'ont pas le droit de loger un étranger , ni de le prendre en voiture , ça , ça n'a pas changé et malheureusement le gouvernement a toujours recours au travail forcé pour construire des hôtels touristique , voilà une des raisons pour éviter ce genre d'endroit. Et certains lieux du pays sont encore interdit aux touristes . Ce qui rend le voyage assez limité . Sinon pour d'autre chose il y a du changement et c'est encourageant . Par exemple une chose qui m'a frappé c'est lorsque j'ai du envoyer un courrier en France , on m' a donné 2 timbres : un à l'effigie du général et l'autre à l'effigie de AUNG SAN SUU KYI ( grande dame courageuse qui se bat pour son pays en faveur de la démocratie , détentrice du prix nobel de la paix en 1991) , tous les deux collés côte à côte sur ma petite lettre , chose incroyable. Je commence mon voyage à Yangon sans avoir de plan de parcourt en tête , sans savoir vraiment où aller ni de ce que j'allais faire . Pour commencer changer de l'argent . Au marché noir les prix annoncés sont de 800 Kyats pour 1$ et à la banque de 790 kyats pour 1$ et en plus ils prennent les € , grrrr , rhaaaaa si j'avais su . Au départ beaucoup de personne m'avait dis de ne prendre que des dollars car on ne pouvait changer que ça vue qu'il n'y a pas de distributeurs de monnaie mais là aussi les choses ont changés et on peu changer des € maintenant , surtout que le taux est beaucoup plus intéressant, ben c'est pas grave de toute façon c'est trop tard , mais par contre il n'y a toujours pas de distributeur . Je change donc mes billets à la banque , je préfère un taux légèrement inférieur afin d'éviter les arnaques de la rue et en plus ils sont moins regardant sur la qualité des billets. La première chose qui me frappe en arrivant c'est toutes ces taches rouges/orangé sur le sol que je confond avec du sang mais qui n'est en fait , "pour le moins très poétique" : ce sont des crachats . Les birmans (es) "chiquent " à longueur de journée une préparation nommée « bétel » qui est composée de 3 principaux ingrédients : la feuille de bétel pour commencer , la noix d’arec (fruit du palmier de bétel) , de la chaux , et en plus différentes épices . Ce mélange qui aide à la digestion a des bienfaits revigorants , les birmans en raffolent mais cette petite mixture cré une sorte de dépendance . En le chiquant les lèvres , les dents et la salive prennent une couleur rouge . Ce qui donne à la fin un sourire sanglant et pas très glamour ! Autre chose : - c'est quoi ces traces de boue sur vos visages ? - ah ça !!! c'est du thanakha - du quoi ? - du Thanakha !!! - et ça sert à quoi? - ça protège du soleil , ça rafraîchi , c'est contre la transpiration , ça a des vertus pour la peau , ça sert de maquillage aussi. En gros ça sert pour tout . - mais c'est quoi ? de la boue? - Non le thanakha c'est l'écorce d'un arbre qui pousse ici , que l'on broie et que l'on mélange à de l'eau pour faire une sorte de pate liquide que l'on applique sur le visage . - ha ok !!!!! - Tu veux essayer ? - Pourquoi pas .... Et voilà comment moi aussi j'ai terminé avec du Thanakha sur le visage . Ma première visite de Yangon fût la pagode de Shwedagon , manifestement la plus belle de toutes celles que j'ai vue jusqu'à présent . Mesurant 98m de haut , recouverte de plusieurs tonnes d'or pur et incrusté de milliers de diamants là faisant briller de mille feux aussi bien de jour comme de nuit . Lieu magique , envoutant et serein où viennent se recueillir des centaines de bouddhistes Birmans . Ensuite vient la Paya Sule , encore une chose que je n'avais jamais vue auparavant , paya mesurant 46m de hauteur avec une forme octogonale , situé en plein centre ville servant de rond-pont, beau "design" pour un rond-point
photospartir-ailleurs83.com
accueilpartir-ailleurs83.com