Carnet de route
visa infos pratiques suivantPhilippines Du 19 Février au 22 Avril 2009 Le jour du départ est enfin arrivé , retour à l'aéroport mais cette fois pour prendre un avion . Il est l'heure d'embarquer , je rentre dans l'avion et un large sourire se dessine sur mon visage en voyant le spectacle . Musique techno, les hôtesses de l'air qui dansent et qui chantent , les passagers qui regagnent leurs places dans un énorme désordre , à partir de ce moment j'ai su que je changeais de pays , j'étais déjà aux Philippines . Fini le Japon Je retrouve l'anarchie , et je dois avouer que tout ça me manquais , je me sens pousser des ailes . 3h de vol mais j'ai hâte d'arriver , je sais que j'ai Dom qui m'attend à l'aéroport , je ne tiens plus en place . J'arrive à Manille et qui voilà derrière la vitre , un visage familier , vive les retrouvailles . Bien sur on passe la soirée à parler , à rire , à se raconter nos aventures , comme ça fait du bien après tout ce temps . Et pour la première fois depuis 6 mois je passe une nuit la conscience tranquille , pas besoin de dormir avec mon sac sous la tête par peur de me faire voler , j'ai enfin une vrai nuit de sommeil . Je passe ma première semaine à me reposer et c'est là que je m'aperçois que j'étais vraiment fatigué , je ne m'en étais pas rendu compte jusqu'à ce que je me pose un peu . Pas besoin de chercher où dormir , ni chercher son chemin , ou savoir où aller , là je peux dire que je suis en vacances et que je vais recharger les batteries . La 2ieme semaine est un peu plus remplie , pour mon anniversaire Dom m'a fait un petit cadeau que je ne suis pas prête d'oublier . Elle a une sortie organisé avec son école pour nager avec un requin baleine (oui elle est prof) et elle m'embarque avec elle . C'est partie on prend l'avion direction Donsol . Le lendemain on prend un bateau à la recherche du requin baleine , après 1 heure à le chercher on le trouve enfin , il est là juste devant nous , on enfile masque , tuba , palmes et on plonge . Je dois avouer que ça fait vraiment bizarre , se retrouver nez à nez avec un requin de plus de 8m de long en plein océan , c'est incroyable on est vraiment minuscule à côté de cette masse , on arrive à nager à côté de lui comme ça pendant plus d'une heure , mais heureusement que je savais ce que j'allais voir sinon je pense que j'aurai eu une crise cardiaque en le voyant , je n'aurai jamais cru avoir la chance de pouvoir faire ça un jour . Merci du fond du coeur . Le soir une autre sortie de prévue , on reprend un bateau , enfin quand je dis bateau c'est plutôt un truc qui flotte mais cette fois pour aller chercher des lucioles . Et quel spectacle , on les trouvent enfin , il y en a des centaines, c'est comme si les arbres avaient des guirlandes de noel , ils sont éclairés par ces étranges petites bêtes . Il est l'heure de rentrer et bien évidement sur le retour on tombe en panne , normal on est aux Philippines , mais ça va le problème est vite réglé Que d'émotion , absolument énorme . Retour sur manille la tête rempli de souvenir , mais aussi tôt rentré aussi tôt repartie pour Baler , mais cette fois pour un week-end plage , soleil et surf . Trop dur la vie . Enfin c'est juste pour Dom le surf car moi je passe la plupart du temps sous l'eau à me noyer , mais je finirai bien par y arriver ..... 9 mars 2009 : Départ pour Camiguin petite île située au sud dans la région de Mindanao . Dom ayant repris le boulot , je décide de partir visiter cette petite île volcanique . Je reprend la route pour une petite semaine . 06h00 du matin départ pour l'aéroport . Le vol dure environ 1h jusqu'à Cagayan de Oro mais je ne suis pas encore arrivée il me faut encore aller jusqu'à Camiguin maintenant . Malheureusement je suis obliger de prendre un taxi de l'aéroport (aucun autre moyen de transport) mais ça va qu'ici aux Philippines les taxis ne coutent rien . Environ 30 min après le taxi me dépose à la gare des cars de Cagayan De là je prend donc un bus qui me conduit jusqu'à l'embarcadère des bateaux , encore 2h de route . HAAAA les bus !!! c'est une grande histoire . Il faut savoir qu'au plus le bus est beau au plus c'est cher . Pour seulement 2h de route je ne vais pas chipoter , je prend donc le bus le moins cher ce qui veux dire le moins confortable . Le bus se remplit , on s'entasse comme des sardines , les banquettes sont pour 3 personnes on se retrouve à 5 , sans parler de toutes les personnes debout au milieu de l'allée , obligé d'ouvrir les fenêtres pour passer la tête , je ne savais pas qu'on pouvait faire rentrer autant de personnes dans un bus . Et nous voilà partie avec toutes les têtes à l'extérieur mangeant la poussière et toutes les petites bêtes qui passent par là et pour clôturer le chauffeur est un fou , on roule à fond les ballons heureusement que la route est en bonne état . 2 h après on arrive en un seul morceau mais avec un mal de C.. j'ai l'impression d'avoir emporté un ressort avec moi . Il faut maintenant prendre le bateau , la traversée dure 1h environ . La nuit commence à tomber et j'arrive enfin sur l'île de Camiguin . Mais c'est pas fini , il faut maintenant aller jusqu'au centre pour trouver où dormir .C'est partie j'embarque dans une jeepney mais cette fois pas à l'intérieur , la jeep est pleine à craquée , je me retrouve accrochée sur l'échelle à l'extérieur . Autant dire que je suis l'animation de la soirée , une blanche qui voyage seule et en plus sur l'échelle , c'est dur à croire pour les locaux .Et dire qu'au Japon on ne voulait pas prendre mon vélo dans la soute à bagage et ici on me fou sur l'échelle . On ne refuse rien , ni personne , tout est possible , y a pas à dire je préfère vraiment l'anarchie c'est l'idéal pour voyager .30 min après j'arrive au centre mais la nuit tombée je n'ai aucun repères , je tourne un peu en rond mais je ne trouve pas d'hôtel "cheap" tout est cher dans le centre . Je demande mon chemin à un taxi moto , ha oui !! ici sur l'île on se déplace en moto . Il me dit qu'il connait un hôtel pas cher . On négocie un prix , mais sans carte pas évident à évaluer , mais bon pour moins de 1€ je ne vais pas me prendre la tête .Et c'est repartie mais cette fois sur une moto et 5 min plus tard je suis devant un hôtel qui propose des bungalows sur la plage pour 400 pesos (environ 6€) , bingo je reste ici . Il est 19h et je suis un peu fatiguée de cette journée , partir à 6h du matin arrivée à 19h , je trouve que c'est une bonne moyenne , non ?????? Je crois quand une seule journée j'ai pris tous les moyens de transport qui puissent exister aux Philippines : avion , taxi , bus , bateau , jeepney et moto , bonne performance . Après une bonne nuit de sommeil je pars à la découverte de l'île dans un tricycle , négociant le prix pour la journée .Visite de cascades , de sources d'eau chaude , de volcans , cimetière englouti , il y a vraiment beaucoup de chose à voir sur cette île . On peut facilement y rester 1 semaine .Pour les plongeurs beaucoup de sites de plongée .Pour les marcheurs possibilité d'escalader le volcan HIBOK-HIBOK encore en activité , malheureusement pour moi je n'ai pas pris mes chaussures de marche , je suis en Tong et gravir un volcan en Tong ça le fait pas . Il faut compter environ 6h pour arrivée au sommet . Vraiment dommageVisite de la fameuse White island , grosse surprise en voyant cette île , je ne m'attendais absolument pas à ça , c'est une île ça ?????? En fait c'est juste un ban de sable blanc au milieu de l'océan , il n'y a rien , même pas un arbre , que du sable .Elle doit mesurer environ 300 m de long et 20 m de large . Et quand la marée est trop haute elle est submergée par les eaux . Et pour finir impossible de rester trop longtemps car le soleil vous brule et comme il n'y a pas d'ombre les bains de soleil sont déconseillés en pleine journée , mieux vaut y aller le matin très tôt ou en fin d'après midi .
photospartir-ailleurs83.com
accueilpartir-ailleurs83.com