Carnet de route
visa infos pratiquesChine 1 Du 24 Octobre 2008 au 24 Novembre 2008 Départ de Oulan-Bator pour Pékin à 8h05 , je quitte la Mongolie sous la neige avec une température de -10°C , autant dire qu'il fait froid . Chose exceptionnel nous partons à l'heure pile , le train est très ponctuel . Je rejoins mon compartiment en seconde classe , même organisation que le train Russe mais en plus confortable . Y a la télé (en Chinois) , des sachets de thé et de café , c'est le grand luxe , on a même des pantoufles à notre disposition. 20h arrivée à la frontière Mongole soit 12h après , c'est assez rapide seulement 1h d'attente . 10 minutes plus tard arrivée à la frontière Chinoise accueilli par les anneaux olympique . Le train avance puis recule , avance , recule et ça pendant 15 minutes on fait des vas et viens . Tous les wagons sont détachés un par un . Autant vous dire qu'on est bien secoué à l'intérieur . En fait ils sont juste entrain de changer les rails du train car l'écartement de la ligne est différente lorsque l'on rentre en Chine , c'est marrant . Arrivée à Pékin à 14h , comme à chaque fois que je débarque dans une ville , il faut chercher une guesthouse . Je pars avec Héléne une Française que j'ai rencontré dans le train . On sort de la gare et le changement est radical . Waouuu je suis un peu perdu , ça me change de la Mongolie , des immeubles de toute part avec des écrans plats , des lumières , une foule incroyable , je me crois dans une autre dimension , j'en prend plein les yeux (encore une fois ) . Pour le moment on doit chercher une chambre on visitera plus tard .... Finalement on va dans une auberge indiqué dans notre guide . Une fois installé on part à la découverte des petits Houtongs (petites rues chinoise) , c'est vraiment comme je l'avais imaginé :des petits magasins , des petits restos , des vélos plein la rue , des salons de massage , des salons de thé , ouvert toute la nuit , tout ça dans des rues de terre en travaux . Je n'arrive toujours pas à croire que je suis à Pékin . On commence les visites : le palais d'été , le temple des lamas , le temple du ciel , la citée interdite . Tout est immense il faut compter une journée pour chaque visite tellement c'est grand . Je suis impressionnée par les constructions Chinoise . 30 octobre 2008 Départ pour la muraille site incontournable , on fuit un peu les touristes et on decide de la visiter dans une ville un peu moins touristique . Notre point de départ se trouve à Jinshanling à environ 110 kms de Pékin . C'est le point de départ d'une randonnée de 10 kms jusqu'à Simatai . Le chemin est rocailleux et escarpé , certaines parties sont effondrées , et les marches des escaliers complètement irrégulières . Là je ne comprend pas , comment un peuple aussi petit que les Chinois peuvent construire des marches aussi hautes ? ça été ma question tout le long de la randonnée , par endroit il faut s'aider des mains pour grimper les marches , donc prévoyait de bonnes chaussures de marche . Mais l'endroit reste incroyable on a du mal à imaginer que tout a été construit à la main , tant c'est gigantesque . Il faut le voir pour le croire . On met 4h pour faire la traversé en passant dans les tours de guet au milieu d'un paysage de toute beauté . Après 4h de marche , on décide de prendre un petit raccourcit pour rejoindre notre car . On traverse les derniers 800 mètres suspendu à un cable qui relie la muraille au parking . En prime on a même eu droit à un petit tour en bateau . Je ne suis pas prête d'oublier cette journée ... Après 9 jours passé à Pekin , il est temps de reprendre la route , toujours en compagnie d'Héléne on met en place un petit parcourt qui nous fait aller jusqu'à XIAN , ville qui marquait autrefois le point de départ et d'arrivée de la route de la soie . Première étape , prendre la train qui nous emmène jusqu'à DATONG environ 6h30 de trajet . Dans le train on fait la connaissance d'un petit "papy" chinois , il ne parle pas Anglais mais il a envis de communiquer , il s'appelle ZHEN . On lui montre notre guide pour lui décrire notre parcourt , il n'arrête pas de rire , il a l'air surpris de voir que l'on a un livre sur la Chine écrit en Français . Sur la fin du trajet il nous fait cadeau à chacune d'une pièce de monnaie Chinoise qui a plus d'une centaine d'année , je met la pièce dans une petite pochette pour la garder précieusement . On arrive à destination , DATONG est une ville très polluée , on ne voit pas les montagnes tellement la nappe de pollution est épaisse alors que l'on est enclavé au milieu d'une chaine montagneuse. On part faire la visite des grottes de YUNGANG qui se trouvent à 16 kms de la ville , en face d'une mine de charbon . Le site comprend 45 grottes que l'on peux visiter . Il a fallu 65 ans aux moines pour construire ces grottes . Elles abritent toutes un bouddha taillé dans la roche , certains atteignent 14 m de hauteur . Et devinez qui on retrouve ?? Notre petit "papy" du train , une petite photo et on repart . 2ième visite : le monastère suspendu Alors là aussi ils ont de ces idées les moines !!!!!! C'est un monastère construit en équilibre sur le flanc d'une falaise à environ 150 m du sol . Il a été surélevé au fil des siècles pour le protéger des crues de la rivière . Mais bon quand même ....... il est soutenu par de simple pilones en bois . Au retour on s'arrête au centre ville pour admirer le "mur des 9 dragons" Le mur mesure 8m de haut , 45m de long et représente donc 9 dragons en céramique . Et encore une fois on retrouve notre petit "papy" qui nous reconnait a chaque fois . Cette fois il nous fait cadeau d'un petit ruban rouge porte bonheur qu'il nous attache sur le sac . Le soir petit halte dans un resto où l'on partage un bon repas avec un couple d'Espagnol ainsi qu'un autre couple (Pierre et Miky ) qui tiennent un camping dans les gorges du verdon , on c'est tous rencontré lors de notre tour en bus . A la fin de la soirée tout le monde reprend sa route .8h00 du matin on quitte DATONG , on prend un bus qui nous emmène jusqu'à WUTAI SHAN (environ 5h de route) , les locaux nous regardent d'un air curieux et intrigué ( encore une fois) , on est les seules "blanche" du bus .WUTAI SHAN est l'une des montagnes sacrées du bouddhisme et c'est un lieu de pèlerinage . La ville compte environ une quinzaine de temples et de monastères , et une vingtaine d'autre s'éparpillent sur les flancs montagneux .Avant de rentrer dans la ville on doit payer une taxe de 140 Y pour accéder au secteur , ceci est valable du 15 octobre au 15 avril pour tous les visiteurs sauf pour les pèlerins tibétains .Si vous aimez les temples allez donc à Wutaishan , vous allez adorer , sinon évitez vous risquez l'overdose .On se trouve une chambre où dormir pour moins de 3€ la nuit .Le "hic" !!!! pas d'eau courante , pour tirer la chasse d'eau on se sert d'un seau et pour finir y a pas le chauffage alors que les T° descendent en dessous de 0°C la nuit . C'est vrai que l'on paye pas cher mais on sait pourquoi maintenant . Bref ...... On se géle et pas de douche pendant 3 jours , mais bon je commence à avoir l'habitude , j'ai vue pire en Mongolie .On reste 3 jours à se promener dans les rues et à visiter quelques temples . L'atmosphère qui règne à Wutaishan est très reposante , c'est l'esprit ZEN certains visiteurs viennent se retirer temporairement du monde pour méditer . On en profite donc pour recharger les " batteries " et direction TAIYUAN notre prochaine étape à 4h de bus .Taiyuan est une grande ville . Il n'y a rien d'exceptionnel , c'est surtout très pollué . Si on y fait halte c'est uniquement pour nous éviter de passer une journée dans le bus pour aller jusqu'à Pingyao , c'est juste une étape .Ce qu'il faut savoir en Chine c'est qu'il ne faut pas hésiter à négocier , on peut diviser le prix par 10 sans aucun problème . C'est ce qui nous a permis d'avoir une chambre d'hôtel des plus correcte pour 50Y . Et oui même dans les hôtel on peut négocier .Après une nuit de sommeil au chaud et surtout une bonne douche , départ donc pour Pingyao . Je trouve enfin la ville de mon imagination d'avant mon départ , quand je pensais à la Chine . C'est une citée fortifiée , avec ses rues pavées et bordées de boutiques souvenirs , des lanternes rouges qui se balancent le long des murs .Les voitures sont interdite à l'intérieur des remparts et les habitants roulent à vélo , c'est une citée authentique et intacte .C'est mon "coup de coeur" .Départ pour KAIFENG , mais avant de vous parler de cette ville , laissez moi vous raconter le voyage qui nous y a conduit .Tout d'abord prendre le bus pour nous ramener jusqu'à TAIYUAN (2h de route) pour pouvoir prendre le train . Acheter un billet de train , jusqu'ici pas de problème bien qu'on a pas eu le choix des places , mais pour 45 Y je ne me fais pas d'illusions , c'est surement en classe "dure" (3ieme classe et la moins confortable) , mais pour quelques heures ça devrait aller (enfin......!!!!! c'est ce que je pensais avant de partir) . On arrive pas à évaluer la distance Héléne pense qu'on va mettre 2 ou 3 heures , moi plutôt 6 ou 8 .Ce qui m'inquiète c'est qu'il n'y a pas de numéro de place sur le billet , juste le numéro du wagon ....bref , après 3 heures d'attente il est temps de grimper dans le train et comme d'habitude c'est l'anarchie totale , tout le monde se pousse et je comprend (un peu tard...) le pourquoi ?C'est bien ce que je pensais les places ne sont pas numérotés et c'est en classe "dure" .Je me retrouve donc au milieu des sacs de riz , assise parterre Héléne en face de moi . Mais pour combien de temps ??? 1h , 2h , 6h ........ ??? j'en sais rien
suivant photospartir-ailleurs83.com
accueilpartir-ailleurs83.com